logo

 

 

facebook .gif twitter .pinterest .English version

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accueil > Geographie > Rues

 

Les rues

 

Les premiers noms de rues en usage dans nos campagnes sont des noms communs. Ils servent avant tout à décrire le lieu pour mieux le situer.

La rue des Meuniers est la rue ou se trouvait le moulin. Dans la rue de la briqueterie, on y trouvait le four de cuisson des briques (ou tuiles).

Les noms propres seront utilisés plus tard, avec des noms dédiés à la mémoire de personnalités locales qui ont marquées notre histoire.

 

Gif bordure

 

Alcide BOUTARD :
M. Alcide BOUTARD a exercé les fonctions de maire durant la seconde guerre mondiale.

 

Alfred THUILLIER :
Rue en mémoire d'Alfred THUILLIER.

 

Australiens (rue des) :
Un nom dédié à la mémoire des soldats Australiens présents dans le village durant la 1ère guerre mondiale. Elle fût inaugurée en 1988 par M. Malcom Leader, Ministre Australien et
M. Hubeau, le Maire.

 

Briqueterie :
Lieu de façonnage des briques avec une terre argileuse à disposition.

 

Château :
Rue longeant le château, celui-ci était situé près de l'église.

 

Commandant CROGNIER :
Rue dédiée à la mémoire de Monsieur Emile CROGNIER, un combattant de la 1ère et 2ème guerre mondiale. Il est mort en juin 1940.

 

Daours :
Cette rue s'écrivait Dours avant la révolution.

 

D'en Bas :
Comme son nom l'indique, la rue se trouve plus bas que les autres rues.

 

Déportés :
Rue crée après la guerre de 39 (Maisons détruites).

rue principale

La rue principale de Vignacourt

 

Epinette (chemin) :
Ce lieu est déjà cité avant la révolution.

 

Follemprise :
La rue de la Follemprise s'écrivait auparavant 'Folle Emprise' sur certaines cartes postales et archives elle est nommée parfois "Folle Empire", rue de la folle Emprise, la folle entreprise...

 

Général MARTIN :
Le brigadier général Edward Fowell Martin est né en Tasmanie. Il a dirigé la 5ème brigade des Australiens cantonnée à Vignacourt lors de la première guerre mondiale. Des récompenses lui ont été attribuées pour souligner son service actif dont le Distinguished Service Order (DSO) pour ses actions à Pozières. La municipalité souhaitait honorer sa mémoire avec une rue à son nom "Général Martin".

 

GODARD-DUBUC :
La rue Godard-Dubuc s'appelait auparavant rue de la ville, elle a été rebaptisée ainsi en mémoire de M.GODARD-DUBUC, son déces a eu lieu en 1873. Elle se situe dans l'axe principal du village, près de l'église.

 

Hornas (rue d' Hornas) :
L'origine de cette rue, située près de la voie ferrée, était un fief appartenant à Louis-Henri BRUNEL d'HORNA. Il résidait à Amiens, à l'époque de la Révolution française.

 

Léon THUILLIER :
Rue baptisée en mémoire de Léon THUILLIER en 1917.

 

Madame Delatour :
La rue Mme Delatour devient la rue Thuillier-Buridard quelques années après le décès
de M. Paul BURIDARD, en 1926. L'usine de filets de pêche était située dans cette rue.

 

Moulin de Pierre :
Lieu où se trouvait un moulin.

 

Ruellette :
On fait déjà mention de la rue ruellette au début du 18ème siècle. C'est devenu la rue des Déportés après la seconde guerre mondiale.

 

THUILLIER-BURIDARD :
La rue Thuillier-Buridard est créée quelques années après le décès de M.Thuillier-Buridard. Il a occupé les fonctions de maire de Vignacourt et aussi celui de sénateur de la Somme jusqu'à son décès en mars 1926. La commune a souhaité lui rendre hommage en renommant la rue de Mme Delatour par le nom de Thuillier-Buridard car il y avait dans cette rue, un des établissements Thuillier-Buridard.

 

Vert galant (quartier du)
Le vert galant, est le surnom du roi Henri IV. Le roi campa à Vignacourt en 1597, avec plusieurs fantassins et plusieurs centaines de chevaux, pendant l'occupation d'Amiens par les Espagnols. Après son départ pour Picquigny, les Espagnols ont mis le feu au village.

 

Vignes (chemin)
On dénombre plusieurs lieux ayant portés le nom de vigne autrefois : "Aux vignes", "Sous les vignes", "au-dessus des vignes", "chemin des vignes", avant la révolution : haut de la vigne et bas de la vigne.