Logo Vignacourt
. Google facebook pinterest English version

 

 

 

 

 

 

 

Accueil > Economie >Tissage

 

Tissage

 

Autrefois le travail rural était plus en adéquation avec les saisons. Un bon nombre de cultivateurs travaillaient dans les champs en été et ils vaquaient en hiver à d’autres occupations plus ou moins rentables comme par exemple le tissage.

Ils travaillaient sur les métiers à tisser principalement pour approvisionner les grands centres comme la ville d'Amiens. Cela n’était pas réservée uniquement aux paysans, journaliers, ouvriers, ayant besoin de revenues supplémentaires pendant la basse saison ou après une journée de travail déjà bien remplie s'adonnaient à cette activité.

À cette époque, beaucoup d'entre eux, possédaient un métier à tisser à domicile, installé au rez-de-chaussée de la maison. Le bruit des machines raisonnait tard dans la nuit et leur utilisation n'était pas sans risque.

L’ouvrage se dévoilait progressivement après les allers et retours de la navette sur laquelle était fixée le fil de trame. Après chaque passage, il était nécessaire de faire pression sur le travail réalisé pour bien resserrer les fils, tout juste assemblés à l’aide du battant, du peigne. Les pédales permettaient d’actionner différents cadres dont le but était d’utiliser certains fils selon le motif désiré.

La taille du métier à tisser pouvait varier selon les dimensions des étoffes souhaitées mais dans les chaumières cela restait d'une taille modeste. Plus le motif était complexe, plus le nombre de fils, de couleurs étaient importants et le temps de réalisation élevé.

Un travail de patience pouvant occasionner des blessures aux mains, avec l’enchainement, la cadence des gestes et la pression apportée sur les fils. La posture assise pouvait générer des douleurs après plusieurs heures penchées sur l’ouvrage.

Les métiers à tisser se sont perfectionnés mais pour le travail à domicile cette méthode était la plus fréquente. En 1926, à Vignacourt, quelques tisserands fabriquaient encore de magnifiques tissus, malgré le déclin de l'activité.

 

 

Métier à tisser

Métier à tisser